Un salarié de La Redoute mis à pied pour avoir mangé une clémentine


L'avocate du salarié conteste une sanction qui symbolise la « déshumanisation » des conditions de travail. L'entreprise défend une sanction « graduée ». Source AFP

C'est une affaire pour le moins étrange qui a été présentée jeudi aux prud'hommes de Roubaix (Nord). Un représentant syndical de l'entreprise de vente à distance La Redoute a contesté sa mise à pied pour avoir mangé une clémentine à proximité de son poste de travail. Les faits remontent au 7 novembre 2017. Ce jour-là, ce préparateur de commande représentant la CGT, entré à La Redoute en 2004, s'est levé à 4 h 30 pour prendre son poste au site de logistique de Wattrelos à 6 heures et a mangé une clémentine peu avant 9 heures.

Lire la suite


Modal Dialog

This is a modal window. You can do the following things with it:

  • Read: modal windows will probably tell you something important so don't forget to read what they say.
  • Look: a modal window enjoys a certain kind of attention; just look at it and appreciate its presence.
  • Close: click on the button below to close the modal.